XII° FETES MEDIEVALES DE MONTFERRAND

Les 2 et 3 juin 2007

LA LEPRE A MONTFERRAND

Après le rachat de la ville de Montferrand par Philippe le Bel en 1292, le roi met la main sur la maladrerie d'Herbet qui est la plus importante et la plus riche léproserie d'Auvergne. Les consuls protestent et récupèrent la gestion et la direction de l'établissement après d'âpres négociations. Désormais le souverain garde pour lui une partie des revenus d'Herbet ; il organise aussi le Tribunal de la Purge chargé de traquer les malades pour les isoler de la société saine. Ce tribunal est complètement administré par les consuls de Montferrand, ce qui est unique en France : aucune autre institution royale ne relève ainsi de la  responsabilité de simples consuls, avec compétence sur une très vaste zone géographique (Auvergne, Velay, Forez, Berry...)

A partir de 1308, les archives conservées de quelques grands procès de lépreux permettent de reconstituer toute la procédure montferrandaise d'isolement au monde des malades : repérage, examen clinique, diagnostic, enfermement, interdits et réglements de la vie en lazaret.

Josiane TEYSSOT, Maître de conférences à l'Université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand Agrégée d'Histoire Médiévale

Johan PICOT, Doctorant à l'Université le Mirail à Toulouse

 

 

 

           

 

 

 

 

 

 

 

 

             

l'équipement du guerrier

Les camps

La vie quotidienne au Moyen Age

                     

Accueil des scolaires

"Le Roman de Renart" par La Petite Flambe

 

défilé dans les rues

 
 

 

les reconstitutions historiques

Place Marcel Sembat

La lèpre à Montferrand : Le tribunal de la purge

   

 

Les Compagnons de Valérien

                                      Danses sous la Halle Poly

 
Retour