NOTRE DAME DE PROSPERITE


Au XIème siècle, les comtes de Montferrand firent dresser en haut d'un monticule une chapelle publique. Brûlée en partie par un incendie en 1125, elle fut reconstruite et transformée.
Pendant deux siècles, L'église de Montferrand ne fut qu'une chapelle très élégante. Ce n'est qu'au XVème siècle que l'on modifia son plan primitif : l'édifice n'était composé que d'une seule nef percée de neuf fenêtres séparées par des contreforts. On y ajouta deux travées, deux tours carrées, et quinze petites chapelles latérales. La façade fut embellie et, en 1503 elle fut érigée en église royale par Louis XII.
Le porche est un mélange de style gothique et d'allégorie de la Renaissance. La rosace fut exécuté en 1517. Composée de huit rayons agrémentés de courbes et de contrecourbes, elle forme une ensemble de seize pétales en ogive. Détruits sous la Révolution, les vitraux qui la composaient furent restaurés au XIXème siècle. La pierre de Volvic a permis la création de gargouilles originales: dragons, poissons, oiseaux, fauves, personnages divers.